- Informations générales :

Le premier contrôle doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent la date du 4ème anniversaire de la 1ère mise en circulation du véhicule. Les suivants doivent être effectués tous les 2 ans.

Les véhicules de collection (plus de 30 ans d'âge) sont soumis au contrôle technique tous les 5 ans.

ATTENTION : Aucune convocation n'est envoyée, le contrôle est à l'initiative du propriétaire.

Le prix du contrôle technique dépend des centres, contactez-nous !

- Antipollution :

Le contrôle technique périodique doit comporter un test antipollution.

Toutefois, les véhicules utilitaires de plus de 4 ans doivent subir une visite technique complémentaire annuelle portant sur le contrôle des émissions polluantes. Cette visite doit avoir lieu dans les 2 mois précédant la date anniversaire du contrôle technique.

- Lors de la vente d’un véhicule d’occasion :

Si le véhicule a plus de 4 ans, le vendeur doit remettre à l'acquéreur, avant la conclusion du contrat de vente, le procès-verbal du contrôle technique périodique datant de moins de 6 mois.

Il n'est pas tenu de faire les réparations demandées si l'acheteur accepte de les prendre à son compte.
- Contre visite :

Si certains défauts nécessitent une réparation, une contre-visite de vérification des travaux doit être effectuée dans les 2 mois qui suivent le contrôle technique initial.

- Sanctions :

Si le contrôle technique n'est pas effectué dans les délais réglementaires, le propriétaire du véhicule s'expose à une amende de 135 € et à l'immobilisation de son véhicule, c'est-à-dire à la rétention de son certificat d'immatriculation pendant une durée de 7 jours.

Textes & informations de vosdroits.service-public.fr